L’isolation un facteur essentiel dans l’économie d’énergie

22Jan

Selon Greenpeace, on dénombre en France plus de 7 millions de passoires énergétiques, premiers responsables étant les logements mal isolés aux factures de chauffage très élevées et à l’origine d’impayés. 

C’est bien en terme d’isolation que la corrélation entre réduction de la consommation d’énergie et allègement des factures de chauffage est la plus forte. En effet, si vous souhaitez allier confort et économie énergie, l’isolation est le moyen le plus adapté. Ce sont aujourd’hui 2/3 des foyers construits avant 1974 qui sont les plus exposés aux déperditions thermiques du au manque de règlementation ainsi qu’au manque de sensibilisation des énergies à cette période. Il est donc primordial d’envisager l’isolation thermique dans votre foyer.

Mais pourquoi l’isolation thermique est si importante?

L’isolation limite les pertes de chaleur par l’emprisonnement de l’air. Cette action conduit à une réduction évidente des dépenses allouées au chauffage et par conséquent, à la baisse de la surconsommation énergétique. D’après l’ADEME, les pertes de chaleur proviennent de différents emplacement dans un foyer: le toit, les murs et les fenêtres étant les plus exposés aux fuites (entre 15 à 30% environ). De plus, le chauffage est à l’origine de 60% des besoins énergétiques d’un habitat. C’est pour cela qu’il est essentiel de prendre en compte sa consommation lors de la rénovation ou de la construction de votre bien. L’intérêt d’une bonne isolation réside donc dans la limitation des déperditions thermiques.

Un aménagement intéressant

En plus d’être un investissement rentable face aux économies réalisées à la suite de l’installation, une isolation thermique est considérée comme une vraie valeur ajoutée lors de la revente d’un bien et permet un prix revu à la hausse de la part des propriétaires. En effet, c’est le diagnostic de performance énergétique (DPE), qui vous permettra d’accéder à un meilleur classement sur l’étiquette énergie.

Mais ceci n’est pas la seule raison pour laquelle une isolation thermique présente un intérêt majeur dans l’économie d’énergie. 

Il est possible de ressentir un “effet de paroi froide”  due à des nombreuses infiltrations d’air ce qui impact directement sur le confort dans l’habitation. L’isolation va bien évidemment contrer ses effets en imperméabilisant les murs. 

L’hiver est véritablement la période durant laquelle, le besoin en isolation thermique est le plus pertinent. Les pertes de chaleur étant plus intense par grand froid, l’isolation assure une baisse de ces différentes pertes menant à une réduction immédiate des factures de chauffage.

Enfin, l’ADEME soutient qu’une maison correctement imperméable, placée entre 35 et 60% de taux d’humidité vieillit mieux comme les risques de dégradations ou de condensations sur les peintures, fenêtres et murs y sont limités. 

Laine de mouton, perlite, chaux naturelle, laine de verre, ouate de cellulose sont autant d’isolants naturels standardisés qui garantissent une isolation performante. Et vous quelle méthode avez-vous choisit et quelles économies avez-vous réalisées?

LAISSER UN COMMENTAIRE